Générations de corvette

Corvette génération 1 - C1


 Génération des corvette.


Comme plusieurs voitures de rêve, la Corvette est née par hasard !


En 1951, un jeune designer, Bob McLean, fut engagé pour dessiner un véhicule de sport à deux places pour l'exposition Motorama de 1953. C'est ainsi qu'il créa la Corvette. M. Ed Cole, ingénieur en chef chez Chevrolet, eut de suite un coup de foudre en découvrant le design de cette voiture. Il insista auprès de Chevrolet afin que la Corvette soit ou devienne un véhicule roulant et non pas une maquette ou un prototype. II construisit tout de même la voiture dans un esprit de prototype tout en étant convaincu de son destin. Souhaitant être prêt le plus rapidement possible, il termina sa construction en janvier 1953. M. Ed. Cole ne s'était pas trompé, "sa» voiture connu un immense succès. Chevrolet lui donna la permission qu'il attendait, démarrer la production du modèle 1953 et dont 300 voitures furent produites.

   


LA CORVETTE C1 (PREMIÈRE GÉNÉRATION)

Naissance de la Corvette en 1953
Toutes les Corvette étaient blanches à l'extérieur, rouges à l'intérieur et dotées d'une capote noire. La voiture était fabriquée à la main dans l'usine de Flint au Michigan. Chevrolet anticipait une forte demande pour cette belle voiture de sport; on déménagea l'usine vers St-Louis dans le Missouri; la production pouvait ainsi augmenter d'une centaine de voitures par mois dès 1954.

La première Corvette dénommée" Straight-axle » par les initiés, reste indissociable de l'image de l'Amérique des années 1950. À ses débuts, la Corvette était équipée d'un 6 cylindres en ligne de 150 ch. (pour 235 ci (cubic inch) /3.8 litres).
Alors que le chauffage était en option, les 300 voitures en étaient équipées... Par contre, aucune n'est sortie de l'usine avec des roues " fil de fer " ni de " hard top ". À l'exception des premiers modèles qui avaient des enjoliveurs de roues issus de la Bel-Air. La voiture se vendait à plus de $US 3'700.00.

1954-1955
Suite à une mauvaise politique commerciale la première année, le public n'était pas prêt. Chevrolet avait décidé de vendre les premières voitures à des clients en vue, en se disant que cela créerait un effet de mode. Malheureusement, Chevrolet n'avait pas pensé à tout. La voiture coûtait trop cher, plus cher que la Cadillac ou autres coupés Chevrolet de l'époque, et elle n'offrait que deux places. De plus, l'équipement de la Corvette laissait les consommateurs insatisfaits. Imaginez, une voiture qui coûte cher dont les fenêtres et la capote fuyaient. Sur 3'640 véhicules produits en 1954, 1'100 ne seront pas vendus. Une raison supplémentaire de cet insuccès, le choix des couleurs. Même si la combinaison blanc/rouge prédominait, il y avait à cette période que trois autres possibilités: bleu/beige, rouge/rouge et noir/rouge. En 1954, toutes les Corvette avaient une transmission automatique, appelée" Powerglige » et le 6 cylindres passait à 155 ch. En 1955, pour répondre à la demande des clients qui voulaient une voiture plus puissante, Chevrolet installa 195 ch. (265 ci / 4.3 litres) et une transmission manuelle. Les quelques 6 cylindres vendus l'étaient avec la transmission automatique. Le système électrique de la version V8 produisit du 12V contre 6V pour le 6 cylindres. Toujours en 1955, Chevrolet arrive avec de nouvelles combinaisons de couleurs: jaune (doré) / vert et jaune, rouge / beige. De même que les capotes devenaient disponibles en beige clair et vert foncé. La climatisation, les vitres électriques n'étaient pas au catalogue.

1956-1957
En 1956, la Corvette connut sa première évolution en terme de design. Si Chevrolet conserva le tableau de bord et l'intérieur des modèles précédents, la carrosserie en fibre de verre fut beaucoup modifiée. De nombreux équipements de confort firent, par la même occasion, leur apparition. La capote était enfin étanche et pouvait être motorisée. Les vitres latérales étaient enfin en verre et pouvaient être électriques en option. Les clients pouvaient aussi commander un " hard top "... Le luxe quoi ! En terme de motorisation, seul le V8 / 265ci était au catalogue. La version de base développait 210 ch. et on trouvait en plus une évolution de 225 ch. et 240 ch. En 1957, la cylindrée évolue à 283 ch. Une version injection fit son apparition remarquée avec ses 283 ch. Une boîte manuelle à rapports courts ainsi qu'une boîte manuelle à 4 vitesses étaient disponibles en option. Si la Corvette eut des débuts difficiles en compétition en 1955, il n'en fut plus de même dès 1956. En 1957, Thompson remporte le championnat américain des voitures de sport.

1958-1960
Chevrolet décida en 1958 de moderniser la Corvette. Si le dessin du modèle précédent était lisse, le style de la Corvette 1960 est un peu plus tape à l'oeil. Fausses entrées d'air sur le capot, beaucoup de chrome, 4 phares ronds, etc... Pour la première fois, la Corvette passait au-dessus des 3000 livres (1360 kg). D'un autre côté, elle était la plus puissante et la plus rapide des Corvette construites jusqu'alors: 230 ch. (1 carburateur), 230 ch., 245 ch. et 270 ch. (2 carburateurs), 250ch. et 290ch. (injection) et la puissance monta jusqu'à 315 chevaux ! C'est en 1960 que, pour la première fois, la production atteint plus de 10'000 unités.

1961-1962
1961 fut l'année d'une nouvelle évolution du style. Les principales modifications visibles se situent au niveau de la calandre avant et de plus, le coffre n'était plus accessible de l'extérieur. Ce petit détail durera jusqu'en 1981 ! La cylindrée du V8 évolua à 327 ci / 5,4 l. (300 ch., 340 ch. et 370 ch.). La direction assistée, les freins assistés et la climatisation n'étaient toujours pas disponibles.


plus d'infos sur Wikipedia...

Accueil | Le Club | Photos | Agenda | Actualités | Annonces | Plan du site | Nous contacter | A propos

Copyright ©   Developed by MR - 2010 / dernière mise à jour: